21 novembre 2012

Macarons en mode Ch'ti : café et à la chicorée

 

Nouvel essai macaron ! Et cette fois-ci, j'ai changé de parfum car il n'y a pas que le chocolat dans la vie. J'ai donc opté pour une recette au café que j'ai complètement customisé. 

Pour la base, on reprend les proportions passe-partout, celles qui me conviennent surtout ! 

1. Pour la pâte :

_ 90g d'amandes en poudre
_ 150g de sucre glace
_ quelques gouttes d'extrait de café 

2. Pour les blancs :

_ 70g de blancs d'oeufs
_ 1 pincée de sel
_ 10g de sucre glace

3. Pour la ganache au café :

_ une demi plaquette de beurre doux
_ 40g de sucre glace
_ 50g d'amandes en poudre 
_ de la chicorée en poudre

La pâte... 

Comme d'habitude, je prépare mon tamis afin d'affiner toutes ces poudres. Et dès les premiers coups de corne, j'ai percé mon tamis. Bye bye la poudre fine ! Alors quand on doit zapper l'étape du tamis, il ne reste que celle du mixeur. Et les fois précédentes, je n'ai pas été particulièrement satisfaite par le mixeur qui, selon moi, n'affine pas assez.
Au pied du mur, j'ai décidé de laisser les poudres un maximum de temps dans le mixeur. Et là, miracle, la poudre était aussi fine que lorsque je la tamise.

J'ai battu mes blancs en neige avec la pincée de sel et à mi-parcours j'y ai ajouté le sucre glace.
Place au macaronage, on incorpore les blancs aux poudres mélangées préalablement. Mais attention ! Pas trop fort et, avec une maryse afin d'écraser tout ce beau monde...

On met le tout dans une poche à douille et hop direction la plaque à macarons... Et là, miracle, la pâte qui s'étend délicatement, pas trop liquide, pas trop épaisse... On claque la plaque plusieurs fois pour éliminer l'air. Il faut laisser croûter un bon 30 minutes à présent !

Et quand c'est enfin prêt, on dispose au dessus un peu de chicorée.

Croûtage

Et vlan ! Dans le four, 15 minutes à 150°C.
A la sortie, les coques sont douces ! Certaines craquelées mais le four lui, ne dégage pas la même chaleur partout... 

Coques

Ce qui est formidable aussi, c'est la cuisson, les coques se sont doucement colorées. Les pâtes à macarons très claires brunissent naturellement sous la chaleur. C'est pratique parce qu'avec l'extrait de café, on ne peut pas en mettre trop au risque de liquéfier toute la pâte.

Place à la crème !

Surprenante cette crème au beurre, et douloureuse si vous voyez ce que je veux dire... Je l'ai découverte dans un livre de José Maréchal, Macarons comme un pro, à la maison !
J'ai considérablement diminué toutes les proportions, en sucre surtout parce qu'avec les macarons, 'faut se calmer quand même !
J'ai placé le beurre dans le mixeur afin d'obtenir une belle pommade. Ensuite, j'ai ai ajouté la poudre d'amandes (mais au final, j'aurais du la mixer avant car la présence de la poudre en bouche me dérange un tout petit peu), le sucre et l'extrait de café (juste quelques gouttes). L'extrait de café c'est bien bon, mais ça ne parfume pas tant que ça. J'ai ajouté quelques cuillères de chicorée et enfin, ça avait du goût ! 
J'ai garni mes coques généreusement et PAF ! C'était trop bon...

image

On progresse, n'est-ce pas ?
N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter, je reprends du service !

 

 

Posté par Amaq62 à 17:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires sur Macarons en mode Ch'ti : café et à la chicorée

    jolis et bons macarons Ch'ti

    Eh oui! nous avons une fois de plus servis de cobaille. Il faut bien avouer que cela est plutôt trés agréable.Car ils étaient délicieux! Vivement la suite hihi! J 'éviterais de me peser ses jours-ci.

    Posté par doriane, 25 novembre 2012 à 14:55
Poster un commentaire